Les 2 Vaches, made in Normandie

Agriculture biologique

Produire de vachement bons yaourts bio, mais aussi agir pour faire progresser le bio : voilà la mission que s’est donnée Les 2 Vaches. Et c’est sur le terrain, en Basse-Normandie, que Les 2 Vaches s’engage !

Le combat en amont

Pas de yaourts bios sans lait bio : c’est donc en Basse-Normandie, là où se trouve la matière première nécessaire à la fabrication de nos produits laitiers, que Les 2 Vaches a décidé d’agir.

S’impliquer sur le terrain et développer une ambition locale pour le bio, c’est d’abord faire le choix :

  • d’utiliser le lait bio de collecte normande
  • de produire sur place, en Normandie

La petite usine du Molay-Littry où sont fabriqués nos yaourts se trouve à proximité des fermiers locaux produisant le lait bio que nous collectons (en moyenne, dans un rayon de 27 kilomètres). Grâce à cette proximité, notre équipe est en relation directe avec les producteurs, pour davantage de contact humain, de partage d’expérience et de transparence.

En s’implantant de façon pérenne au coeur du terroir normand, Les 2 Vaches s’engage :

  • à soutenir les éleveurs bio locaux, en garantissant un débouché au lait qu’ils produisent
  • à s’impliquer activement pour le développement local du bio

Les 2 Vaches ont décidé de relever un défi ambitieux : faire de la Basse-Normandie une région pilote en matière d’élevage et de production de lait bio ! Pour atteindre cet objectif, le projet Reine Mathilde voit le jour en 2010.

 

Reine Mathilde, un bio projet

Clin d’oeil à l’épouse de Guillaume le Conquérant, le projet Reine Mathilde impulsé par Les 2 Vaches a pour vocation de faciliter les conversions d’élevage en Basse-Normandie.

Piloté par l’Institut de l’Elevage et mobilisant tous les acteurs locaux de la filière laitière*, le programme se développe sur deux axes complémentaires :

  • développer les compétences bio des producteurs grâce à la formation et la transmission des savoir-faire : Les 2 Vaches organise des journées de formation technique et méthodologique au bio pour les enseignants, les éleveurs et les futurs éleveurs. Six modules sont mis en place : formation, analyse de la qualité des produits biologiques, aide aux investissements, filière viande biologique, formation des vétérinaires, eau énergie et environnement.
  • compenser financièrement le coût de la conversion au bio par la mise en place d’aides financières :  Les 2 Vaches vont également assurer des  pour d’autres produits Danone pendant la durée de la conversion.

Depuis 2010, le programme Reine Mathilde a déjà permis à quatorze éleveurs de passer au bio, tandis que trois autres sont actuellement en conversion. Soit 1400 hectares et 850 vaches laitières devenus bio !

Les 2 Vaches, militantes pour un monde vachement plus bio, est plus que jamais motivé pour continuer à développer la filière locale de lait bio : alors, vive la Reine !

 

* Partenaires du projet Reine Mathilde : la Chambre d’Agriculture, le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Conseil-Elevage de Basse-Normandie, des coopératives laitières

 

Partager cet article