• Accueil »
  • Depuis quand l’agriculture biologique existe-t-elle en France ?
La Bio Kezako ?

Depuis quand l’agriculture biologique existe-t-elle en France ?

L’histoire officielle de la bio commence en France en 1980, avec la reconnaissance dans la Loi d’orientation agricole d’une agriculture « n’utilisant pas de produits chimiques de synthèse». Meuh en fait, cela faisait déjà 30 ans que la bio avait fait son apparition en France…

Des années 20 aux années 50 : la germination

Dès les années 20, plusieurs courants d’idées en Europe s’intéressent à un système de production agricole privilégiant les pratiques de prévention et de gestion, dans le respect des équilibres naturels, plutôt que le recours à des produits issus de la chimie de synthèse.

Parmi les “fondateurs”, Steiner qui pose les bases de l’agriculture biodynamique dès 1924 (Autriche), Howard et l’agriculture organique (Grande Bretagne) et Rusch sur l’agriculture biologique (Suisse).

Les années 50 : la diffusion

Les idées bio gagnent peu à peu du terrain en France : l’intensification agricole d’après-guerre et l’utilisation excessive de pesticides ne font pas l’unanimité… Des médecins, agronomes, citoyens, écologistes et paysans, à la recherche d’un modèle alternatif à l’agro-industrie, promeuhvent le développement d’une agriculture bio et paysanne..

20210210_l2v_021_agriculture_biologique_en_france_2.jpg

Les années 60 : l’organisation

Il faut attendre les années 60 pour que la sonnette d’alarmeuh soit tirée quant aux conséquences de l’agriculture intensive et des pesticides chimiques sur la santé et l’environnement. En 61, la  toute première Association Française d’Agriculture Biologique voit le jour : une pionnière française !  

En 1964, un courant indépendant regroupant consommateurs et producteurs, ouvert à toutes les méthodes d’agriculture bio se regroupe sous forme d’association : Nature et Progrès marque le début d’un socle politique et scientifique commun.

Les années 70 : la réglementation

Dans le contexte de l’après 68, le souhait d’une nouvelle qualité de vie et une sensibilisation croissante à l’écologie voient fleurir les projets alternatifs.

Puis, la crise pétrolière vient souligner la dépendance de l’agriculture conventionnelle à l’énergie fossile et la pollution générée est de plus en plus critiquée : la bio

apparaît comme une alternative vachement intéressante.

Il est temps d’établir des règles. Cahier des charges, garanties et contrôles se développent pour assurer une qualité définie pour le consommateur : en 1972, le premier cahier des charges bio français est présenté par Nature et Progrès.

En 1978, la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France) est créée par des agriculteurs bio, pour porter une voix spécifique à la profession. 

20210210_l2v_021_agriculture_biologique_en_france_3.jpg

Les années 80 : l’officialisation

La loi d'orientation agricole du 4 juillet 1980 reconnaît la bio, sans vraiment la nommer : « Les cahiers des charges définissant les conditions de production de l’agriculture n’utilisant pas de produits chimiques de synthèse peuvent être homologués par arrêté du Ministère de l’Agriculture ».  

Le logo AB est créé en 1985 et le terme « Agriculture biologique » apparaît en 1991 dans un règlement européen qui reconnaît officiellement ce mode de production (règlement CEE 2092/91 du 24 juin 1991).

Et Les 2 Vaches, joyeuses militantes pour un monde plus bio, elles existent depuis quand ? Découvrez-le dans notre bio-graphie !

 

Sources :

https://www.cairn.info/revue-pour-2015-3-page-59.htm

https://www.fnab.org/un-reseau-des-valeurs-des-hommes/historique/2-lhistoire-de-lagriculture-biologique-a-travers-quelques-ouvrages

https://www.agrobio-bretagne.org/wp-content/uploads/2010/09/fiche-Histoire.pdf