Un monde plus bio

8 gestes pour rendre les vacances encore plus bio !

Quand le beau temps s’installe, la nature nous offre mille et un plaisirs à savourer. Et si on profitait tout en adoptant des gestes plus respectueux pour la planète ? Voici 8 idées vachement simples et faciles qui vont rendre vos vacances encore plus bio !

Profiter du beau temps pour abandonner la voiture

S’il fait beau et si vous avez un peu plus de temps que d’habitude, renoncez à vous déplacer en voiture. Marcher ou faire du vélo, seul ou en famille, c’est vachement meilleur pour garder la forme et pour l’environnement !

 

Se protéger naturellement du soleil

Tout bêtement, en restant à l’ombre aux heures les plus ensoleillées ! A la plage, dans un jardin, ou en terrasse, c’est le geste le plus simple à adopter. Pour protéger votre peau à la mer ou au lac, préférez le lait solaire plutôt que l’huile, qui se disperse en surface et freine la photosynthèse sous l'eau (nécessaire à la survie du plancton par exemple). Encore mieux, choisir des produits solaires bio, sans filtres chimiques aux effets néfastes pour l'homme et la biodiversité. Pour les enfants, penser aussi aux tee-shirts anti-UV !

 

Aller au marché bio

Un vrai plaisir d’été que de s’approvisionner en fruits et légumes frais au marché local ! Même si tout le marché n’est pas bio, on trouve en général au moins un ou deux primeurs bio. Un panier en paille à la main, savourez cette balade entre les étals animés et colorés… et rapportez-en tomates, melons, pêches et autres bionnes choses de saison !

 

Bien gérer le barbecue

Ce n’est pas le mode de cuisson le plus sain, mais si vous êtes tentés, autant faire le MEUH possible. Pas d’économies sur le charbon : on le choisit de bonne qualité et idéalement labellisé, donc issu de forêts gérées durablement. Et surtout, pour le démarrer, on évite le liquide inflammable ou les allume-feu, ces petits cubes blancs bourrés de produits chimiques. Des brindilles sèches ou du papier journal font tout aussi bien l’affaire.C’est un peu plus long, meuh on est en vacances, non ?

 

Contribuer à préserver la plage

La règle d’or : avant de partir, et après avoir rangé toutes ses affaires, on vérifie attentivement de n’avoir laissé aucun déchet sur la plage. S’il n’y a pas de poubelles à proximité, on remporte ses poubelles pour les trier à la maison. Encore mieux : prendre l’habitude de ramasser dans un rayon un peu plus large ce que les autres ont pu laisser, ou consacrer une heure de temps en temps à ramasser le plastique abandonné sur le sable ou rejeté par la mer. Si chacun s’y met, ce petit geste très simple contribue vachement à préserver l’environnement !

 

Se protéger des moustiques (sans produits chimiques)

Une des solutions naturelles les plus simple et des plus efficaces reste la moustiquaire ! Cela prend peu de place à transporter et n’est pas compliqué à installer, au-dessus d’un grand lit comme d’un berceau. Si vous êtes dans une maison où vous retournez régulièrement, vous pouvez aussi envisager d’équiper les fenêtres de moustiquaires. Tout bête également : placer un ventilateur en direction du lit pour dévier les attaques ! En extérieur, sur une terrasse par exemple, choisissez des plantes aromatiques “répulsives” : géranium, basilic en pot, le thym citron… Enfin, l’huile essentielle d’eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora) diffusée ou dispersée sera votre alliée.

 

Utiliser l’énergie solaire 

Le soleil brille, autant en profiter ! Un tuyau d’arrosage qui a chauffé au soleil peut par exemple fournir assez d’eau chaude pour une douche. On peut aussi joliment éclairer une terrasse ou un jardin grâce à des guirlandes ou des lampes d’extérieur à énergie solaire. Et même recharger son téléphone portable de manière responsable, grâce à des capteurs photovoltaïques spécialement conçus pour cet usage !

 

Privilégier les établissements certifiés ou labellisés « tourisme durable »

Côté hébergement de vacances, il est aussi possible de choisir des endroits qui répondent à des exigences environnementales : gestion de l’eau, des déchets, utilisation des énergies renouvelables… Hôtels, campings, gîtes et chambres d’hôtes peuvent ainsi prétendre au label européen Ecolabel, qui existe depuis 25 ans, ou encore à celui d’Ecogîtes de France, Gîtes Panda, Agir pour un Tourisme Responsable ou Hôtels au Naturel…