Un monde plus bio

5 conseils pour se réchauffer naturellement

L’hiver est là, la lumière baisse, le thermomètre descend, et vous avez froid : c’est normal ! Pour contrer cette sensation désagréable, notre premier réflexe peut être d’augmenter le chauffage : meuh-vaise idée ! Pour améliorer votre bien-être, et épargner votre portefeuille et la planète, voici quelques bio-nnes astuces pour se réchauffer naturellement.

Voici donc nos 5 astuces pour avoir plus chaud sans monter le chauffage  !

 

  • Bien se couvrir en accumulant les couches de vêtement

Les vêtements ne produisent pas de chaleur, mais peuvent empêcher la chaleur produite par notre corps de s’échapper. Ils ont donc une fonction “isolante”.

Plutôt que de porter uniquement un gros pull épais, mieux vaut superposer plusieurs couches de matières plus fines : cela crée des espaces d’air chauffés et protège le corps de l’entrée du froid.

On adopte donc la technique de “l’oignon”, avec plusieurs couches superposées. Près du corps, privilégiez un tee-shirt ou sous-vêtement en coton, matière qui permet à la peau de respirer sans transpirer, à la différence des matières synthétiques. Et ainsi, en fonction de votre activité, vous pourrez enlever une des couches afin de mieux vous réguler.

 

  • Ajouter quelques épices au menu

Le gingembre, parce qu’il active la circulation sanguine, stimule naturellement la production de chaleur de l’organisme. En plus de ses bienfaits digestifs et dépuratifs, l’utilisation de cette racine très aromatique est donc tout à fait recommandée pour se réchauffer. On peut utiliser le gingembre bio frais râpé dans la cuisine, ou, plus “réchauffant” encore, en tranches dans une infusion sucrée au miel. Et pour les gourmands, n’est-ce pas aussi un excellent prétexte pour goûter au pain d’épices et aux biscuits au gingembre de saison ?

D’autres épices, comme le poivre ou le piment, ont aussi un effet vasodilatateur favorable au réchauffement de l’organisme : n’hésitez pas à mettre un peu de piquant dans votre vie, ou au moins dans votre assiette !

 

  • Consommer sans modération des boissons chaudes

Une boisson chaude aide notre organisme à se réchauffer, tout en l’hydratant (ce qui est bienvenu, car on a naturellement moins soif l’hiver). A toute heure de la journée, tisanes bio, thé, ou même chocolat chaud pour les gourmands, sont donc de rigueur !

Il est recommandé de boire chaud, mais pas brûlant. Car si l’on boit trop chaud, l’organisme transpire… et se refroidit ! Pour vous réchauffer durablement, attendez donc quelques minutes avant de boire tisane ou thé, le temps que vos mains se réchauffent agréablement autour de la tasse, et que la boisson perde quelques degrés.

 

  • Profiter de la chaleur du soleil, et la conserver

Sans se lancer dans de grands travaux d’isolation, quelques aménagements peuvent vous permettre d’avoir plus chaud dans la pièce où vous vous trouvez. Par exemple, déplacer votre bureau à l’endroit le plus ensoleillé de la pièce l’hiver, fermer la porte de pièce où vous vous trouvez, stopper les infiltrations d’air froid avec un cousin “boudin” en bas de porte, fermer les rideaux dès que le soir tombe… Dans une maison, il est aussi très efficace pour gagner un ou deux degrés de placer un rideau épais devant une porte d’entrée. Et si on a utilisé le four, on peut laisser la porte ouverte une fois la cuisson terminée pour que la chaleur se répande dans la maison (en restant vigilant, en particulier avec les jeunes enfants).

 

  • Bouger, bouger, bouger !

Moins on bouge, plus on se refroidit. C’est une question de circulation sanguine : en réaction au froid, les vaisseaux périphériques se contractent pour limiter le refroidissement des organes internes (vasoconstriction). La chaleur produite par les organes et les muscles ne se “propage” plus mais se concentre sur les parties vitales du corps pour les maintenir au chaud. Aussi, plus votre corps sera en activité, mieux la circulation sanguine fonctionnera, et moins vous souffrirez du froid ambiant ! Donc quand on est assis de longues heures derrière un bureau, il est nécessaire de s’interrompre régulièrement pour se mettre en mouvement : sautiller d'une jambe sur l'autre, lever et baisser les bras, marcher d’un pas vif d’un point à un autre, faire la roue, tout est bon pour se réchauffer !

 

L'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise d'Energie) recommande une température de 19°C dans les pièces à vivre et de 17°C dans la chambre à coucher. Et chaque degré compte : baisser le thermostat du chauffage de 1°C a pour effet de réduire sa consommation de 7% !*

* https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/bien-gerer-hab...

 

Partager cet article