• Accueil »
  • C’est quoi exactement, du lait bio ?
La Bio Kezako ?

C’est quoi exactement, du lait bio ?

Tous les yaourts et desserts Les 2 Vaches sont fabriqués avec du lait bio. Autant dire qu’on en connaît un rayon (de supermarché) sur le sujet ! Evidemment, le lait bio, c’est du lait certifié “agriculture biologique”. Meuh qu’est-ce que ça représente exactement ? Qu’est-ce qui fait la différence avec du lait conventionnel ? On vous raconte tout sur le mode de production du lait bio, vachement plus respectueux des hommes, des vaches et de la planète.

Les fondamentaux de l’élevage bio

Pour produire du lait certifié bio, deux choses sont absolument indispensables : des vaches et des prairies. Et ensuite, que ces vaches passent le plus de temps possible dans la prairie, à se nourrir de bionne herbe grasse.

Laissons à Pipelette et Savante, qui connaissent les grands commandements de l’élevage bio sur le bout des sabots, nous en dire un peu plus :

  • Numeuhro 1 : Des prairies la vache bio profitera 

Les vaches bio doivent pouvoir passer la majeure partie de leur temps en plein air et avoir accès au pâturage le plus souvent possible. Les vaches laitières bio passent environ 267 jours par an en plein air ! Ce qui est vachement bien aussi, c’est que la prairie pâturée est un immense réservoir de biodiversité : oiseaux, papillons, abeilles, lombrics… Que du bio monde !

18-09-27_081d_0.jpg

  • Numeuhro 2 : A beaucoup d’espace la vache bio aura droit

En moyenne, dans une exploitation bio, on trouve seulement une vache par hectare de pâturage ! Pas de risque qu’on se marche sur les sabots : le nombre et la densité des vaches sont limités pour prévenir le tassement du sol, le surpâturage, la pollution et l’érosion.

 

  • Numeuhro 3 : L’étable agréable et confortable sera 

En élevage bio, les étables doivent être aménagées avec des normes précises pour favoriser le bien-être animal : surface minimum garantie, lumière, aération, paillage sont prévus pour améliorer les conditions de vie des vaches.

 

  • Numeuhro 4 : De bonne herbe la vache bio se nourrira 

L’alimentation des vaches doit être 100% bio, produite sans pesticides, sans fertilisants de synthèse et sans OGM. La plus grande partie de leur alimentation est constituée d’herbe (fraîche, ou éventuellement séchée ou ensilée) : au moins 60 % de la matière sèche composant la ration journalière des herbivores doit provenir de fourrages grossiers, frais, séchés ou ensilés.

 

  • Numeuhro 5 : Le lien au sol l’élevage bio respectera 

L’un des fondamentaux de l’agriculture bio, c’est de respecter les cycles naturels. Donc évidemment, interdiction de l’élevage « hors sol »,  dans lequel la nourriture ne provient pas de l’exploitation elle-même : en bio,  au moins 60 % des aliments doivent provenir de la ferme. Chez Les 2 Vaches, on encourage même nos éleveurs à aller vers l’autonomie complète, avec 100% d’alimentation produite à la ferme !

Et le recyclage naturel est vachement au point : la vache se nourrit d’herbe, puis fertilise le sol par ses déjections. Pas bête comme systemeuh

 

  • Numeuhro 6 : Grâce à la médecine douce les vaches tu soignera

Afin de s’assurer du bien-être et de la bonne santé des vaches bio, c’est d’abord l’observation et les actions préventives qui sont privilégiées. Pour les soigner, si besoin, les antibiotiques sont strictement limités et l’éleveur se tournera vers les médecines douces.
 

A savoir aussi : une vache laitière bio produit environ 8 à 10 litres de lait par traite, ce qui est un peu inférieur à la production conventionnelle meuh réduit la pression exercée sur les animaux !

 

Une ferme bio Les 2 Vaches, ça ressemble à ça (1) :

20200327_le_lait_bio_2.png

La certification AB est vachement encadrée

Le lait bio est donc produit dans une exploitation bio, qui respecte des règles précises énoncées dans le cahier des charges de l’agriculture biologique. Pour obtenir la certification et afficher la mention « produit issu de l’agriculture biologique », la production doit  être contrôlée par un organisme de certification indépendant, agréé par l’Etat.

Les éleveurs peuvent choir librement l’un des 9 organismes français agréés. Pour obtenir la certification du lait bio, leur ferme fait l’objet d’une visite de contrôle approfondi. Concrètement, quand le contrôleur arrive sur l’exploitation, il procède en deux grandes phases : observation sur le terrain puis récolte de données. Il commence donc par une grande visite complète : prairies, étable, lieux de stockage… Il procède aussi à des prélèvements d’échantillons divers en vue d’analyses de conformité. Puis, l’autre partie du contrôle porte sur la comptabilité et les éléments de preuve et d’enregistrement. Le producteur doit pouvoir justifier des matières premières achetées et vendues : nature, quantité, origine, utilisation et destinataires pour la vente.

Les exploitations bio sont contrôlées au minimum une fois par an, mais Les organismes sont libres de faire aussi des visites “surprise” : une seconde visite inopinée est réalisée pour 50 % des producteurs chaque année !

Si toutes les règles sont respectées, l’exploitant obtient sa certification AB pour une année. L’année suivante, il devra recommencer tout le processus de contrôle. En revanche, si le contrôleur observe que le cahier des charges bio n’est pas totalement respecté, il peut être amené à déclasser certains produits ou parcelles…

 

Le lait bio, c’est la matière première des yaourts et desserts bio Les 2 Vaches !

Tous nos vachement bons produits sont fabriqués avec du lait bio collecté chez nos 40 fermes partenaires en Normandie. Et parce que Les 2 Vaches veulent toujours faire meuh, elles vont plus loin que le cahier des charges bio : depuis mars 2019, le lait bio de ses éleveurs partenaires est labellisé Fair for Life, attestant des pratiques commerciales équitables.

Ce label garantit que les éleveurs soient justement et durablement rémunérés : une grande fierté pour Les 2 Vaches d’être la marque pionnière qui propose des produits laitiers doublement certifiés, bio et équitables ! 

 

(1) Chiffres indicatifs 2018, calculés en moyenne par exploitation

Sources : 

https://calvados.chambres-agriculture.fr/agriculture-biologique/filieres-bio/filiere-lait-bio/

https://www.fnab.org/images/files/reglementation/2014Fichesreg-Bovins

Lait(1).pdf

http://www.ecocert.fr/reglementation-agriculture-biologique/